Jumpgate Evolution prend du retard, Codemasters poursuit NetDevil

Alors que le MMO de combats spatiaux Jumpgate Evolution prend du retard (attendu depuis février 2009), l'éditeur Codemasters engage des poursuites contre NetDevil pour récupérer les avances versées.
Jumpgate Evolution prend du retard, Codemasters poursuit NetDevil

On le sait, le studio américain NetDevil assure actuellement le développement du MMO de combats spatiaux Jumpgate Evolution - pour mémoire, Jumpgate était le premier MMO lancé par NetDevil en 2001, qui a ensuite entrepris d'en développer une nouvelle version remise au goût du jour sous le nom Jumpgate Evolution.
Cette nouvelle version accumule néanmoins les retards (le jeu était attendu initialement en février 2009) et a déjà été plusieurs fois repoussé.

Aujourd'hui et à l'heure où NetDevil vient tout juste de lancer LEGO Universe pour le compte de Gazillion, l'éditeur européen de Jumpgate Evolution, Codemasters, perd manifestement patience et annonce avoir engagé des poursuites contre NetDevil.

« Codemasters a porté plainte contre Gazillion et NetDevil à la cour fédérale de San Francisco. Cette plainte est un document public et disponible à la presse. Les allégations de la plainte sont claires et explicites et traitent de problèmes liés au développement de Jumpgate Evolution. Au cours du contentieux, d'autres documents détaillant davantage les positions respectives des parties seront ajoutés aux données publiques de la cour. Sur le conseil de ses avocats américains, Codemasters ne souhaite pour l'heure faire aucun autre commentaire. »

Si l'on en croit le mémoire déposé devant les juridictions américaines, le britannique aurait versé une avance 1,1 millions de dollars à NetDevil et entend aujourd'hui les récupérer, en plus de 400 000 dollars au titre des réalisations graphiques du projet. En attendant que les juridictions américaines tranchent le litige, on peut se demander si Jumpgate Evolution sera lancé un jour.

Réactions (24)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Codemasters ?

0 aime, 0 pas.